• Birmanie : chez Ubu


    Pays où l'ubuesque le dispute au tragique, la Birmanie
    s'emmêle dans ses noms. Au départ, les experts vous le diront, c'est déjà assez
    compliqué : les Birmans n'ont pas de noms de famille et beaucoup d'entre eux
    portent des noms similaires. Il faut ainsi des heures aux organisations de
    défense des droits de l'homme pour vérifier si le nom d'un prisonnier politique
    qui figure sur une liste de détenus libérés n'est pas en fait un vulgaire
    voleur de poule du même nom. La junte militaire au pouvoir a décidé que cela ne
    suffisait pas à rendre les choses assez compliquées. Elle a d'abord, il y a une
    dizaine d'années, changé le nom du pays. Ne dites plus la Birmanie, mais
    l'Union du Myanmar. On n'a jamais su, depuis, si les habitants étaient des
    Myanmarais, des Myanmarois ou des Myanmariotes : l'essentiel de la communauté
    internationale et des médias lui ont conservé son ancien nom et continue à
    appeler Birmans ses habitants. <o:p />


    Alors, pour embrouiller définitivement ses interlocuteurs,
    les généraux ont décidé de changer de capitale et d'en construire une toute
    nouvelle au coeur de la jungle, au Nord de Rangoon.
    Comment s'appelle cette ville ? On ne sait pas trop. Les premières informations
    à son sujet évoquaient “Pyinmana”, le nom du gros bourg à proximité. Mais voilà
    qu'on apprend que la nouvelle capitale est affublée du nom “Naypyidaw”, qui
    veut dire “cité royale”. Dans le même temps, sur la radio d'opposition DVB, un
    employé sur un chantier de construction de la ville expliquait que la
    population locale appelait la nouvelle ville de l'ancien toponyme du lieu-dit,
    soit “Kyetpyay”, qui signifie “poulet en fuite”. <o:p />

    Anecdote qui n'a rien à voir mais qui illustre bien la

    paranoïa du régime : le numéro deux de la junte aurait fait interdire
    l'utilisation des téléphones mobiles dans la nouvelle capitale pour des raisons
    de sécurité. Merdre au progrès, eût dit le Père Ubu!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :