• ca chauffe

    Ca chauffe pour Thaksin... la commission electorale, elle-meme sous le feu de la critique, a recu un rapport de l'un de ses sous-comites mettant en cause "un grand parti" et l'accusant d'avoir finance "de petits partis" pourqu'ils puissent participer au srutin du é avril - invalidé depuis. Si tout va bien - ou mal, selon le point de vue -, ces accusations pourraient mener à la dissolution du "grand parti" en question, dont nul ne doute qu'il s'agit du Thai Rak Thai... Malheureusement, trop d'info politique tue l'info politique, et il semble que le public (de meme que les redacteurs-en-chef parisiens !) se lasse du feuilleton electoral thailandais. Je les comprends !

    A+

    FT 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :