• expectative

    salut,

    Comme les thailandais en ce moment, je retiens mon souffle en attendant de savoir comment cet imbroglio politique va se demeler. Inutile de vous dire que personne n'en sait rien, et que la plupart des commentateurs de la presse thaie, comme me le faisait remarquer un collegue, sont tellement partisans qu'il est difficile de lire entre les lignes de leurs analyses.

    Une chose est sûre : des elections auront bien lieu dimanche prochain, avec une victoire ecrasante du Thai Rak Thai. Meme sur Bangkok, ou peu de gens se disent prets a se rendre aux urnes, les 20% d'electeurs necessaires a valider les candidatures uniques du TRT devraient etre atteints. Le probleme, comme depuis quatre ans, viendra du Sud profond. Là-bas, trois types d'electeurs ne se rendront pas aux urnes : les musulmans qui meprisent "la methode forte" du gouvernement thaksin, les electeurs democrates (majoritaires dans la region) et tous ceux qui auront peur qu'une bombe explose dans un bureau de vote... Rajoutons à cela l'approche de l'anniversaire de l'attaque de la mosquée Kru Se, le 28 avril, et vous avez un beau cocktail qui peut empecher pendant un bout de temps l'assemblée nationale de nommer un premier ministre...

    Tout se jouera donc apres les elections. Mais pas avec Sondhi, ni avec les democrates. Au sein du TRT lui-meme, qui decidera s'il veut continuer avec un capitaine orgueilleux mais blesse à sa tete ou avec une jeune appelee dynamique - Sudarat, la Segolene thailandaise (la comparaison entre ces deux dames s'arrete à leur appartenance à la gente feminine).

    A bientot,

    FT 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :